mercredi 7 juin 2017

Habby Habbani retrouve des sensations

hebergement d'image

Disparue des écrans radars depuis quatre mois, la jeune Soissonnaise aimerait bien marquer son retour à la compétition par une qualification aux « France ».

Habby Habbani avait marqué les esprits en 2016. Spécialiste du demi-fond, elle avait d’abord entamé sa moisson de trophées lors des championnats départementaux et régionaux, que la pensionnaire du club de Soissons avait littéralement survolés. Les interrégionaux de Fourmies avaient ensuite été pour elle l’occasion de confirmer son talent. Elle s’y était alors classée troisième dans la catégorie des juniors, derrière la Nordiste Elise Decorte (Liévin) et la Champenoise Méline Rollin (Givet-Revin A.C). Cette performance lui avait alors valu une participation aux Championnats de France, qui se tenaient au Mans (Sarthe). Là encore, la Picarde n’avait pas failli à sa réputation grandissante avec une honorable 14e place faisant d’elle la meilleure représentante des Hauts-de-France.
La suite de sa carrière prometteuse a été sérieusement perturbée par une blessure. «  Dès la fin de l’année 2016, j’ai ressenti des douleurs récurrentes aux genoux, confie-t-elle. Je souffrais en réalité d’inflammations au cartilage. Il m’a fallu quatre mois pour me soigner. » De longues semaines d’arrêt durant lesquelles elle a gardé le contact avec ses partenaires du club soissonnais. « J’étais présente partout où ça courait, pour garder le contact avec le terrain et soutenir mes amis athlètes, détaille la jeune femme de 19 ans. Moralement ça me faisait du bien. »
Dans le même temps, elle a aussi beaucoup gambergé. «  Cette inactivité longue durée m’a surtout permis de tirer une sorte de bilan, ajoute-t-elle. Je me suis rendu compte que je me mettais beaucoup trop de pression. J’ai donc décidé de ne plus me prendre la tête et de courir sans me fixer de véritables objectifs. »
Habby Habbani a retrouvé la piste le dimanche 21 mai dernier au stade Paul-Petitpoisson de Compiègne, puis le jeudi 25 à l’occasion de la 20e édition du meeting de Tergnier, à Vouël. Dans les deux cas, elle s’est imposée. La première fois sur 800 mètres, la deuxième sur 1000 mètres.
Rassurée sur son état de forme, la Soissonnaise va néanmoins faire entorse à ses nouveaux préceptes en visant « une qualification pour les France d’Albi, les 8 et 9 juillet prochains, sur 1500 mètres. Mais c’est promis, ce sera en toute décontraction. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire